Le Program Management, la promesse vérifiée du Project Management ?

Lorsque nous entreprenons un projet, c’est naturellement dans l’attente de retirer les bénéfices de ses résultats ; le mot clé : le ROI, retour sur investissement.

Beaucoup gèrent des projets : Selon le PMBOK standard du PMI®, « un projet est une entreprise temporaire décidée dans le but de créer un produit, un service ou un résultat unique ». Ainsi, le projet crée des livrables qui finalement constitueront le résultat du projet.

Mais qu’en est-il des bénéfices ? Vont-ils découler naturellement des résultats ?
Je retourne la question : connaissez-vous beaucoup de produits qui une fois constitués génèrent les bénéfices sans que l’on ait à les cultiver, les soutenir ?
A cela je vais rajouter une difficulté. Pour réussir un résultat ambitieux, il y a souvent plusieurs projets à mener en parallèle, et qui interfèrent entre eux. Des opportunités peuvent surgir qui demanderaient à modifier certains des projets, voir à créer de nouveaux projets. Des risques se démultiplient, des problèmes dépassent le cadre des projets eux-mêmes. Mais tout ceci n’est pas dans la mission du chef de projet, qui se limite au projet lui-même.

Alors qui va cultiver et développer les bénéfices ? Le management de l’entreprise ? Oui cela se peut, mais le Manager, entre ses diverses missions de gérer les personnes, les opportunités commerciales et toutes ses autres missions administratives, est-il réellement disponible pour développer les bénéfices ? Finalement ce ne sont sans doute pas eux, les Managers, les plus en capacité de le faire.
Serions-nous à la fin de la promesse des retours sur investissement ?
Entreprendre des projets et réussir ne servirait à rien car on ne saurait pas en tirer les bénéfices ?
En fait c’est pour éviter cela que depuis quelques années, le Project Management Institut PMI® développe le management de programme.

Selon le Standard Programme du PMI®, « Un programme est un regroupement d’un ensemble de projets dont on ne tirerait pas les mêmes bénéfices si ces projets étaient gérés individuellement ».

Le Manager de Programme va penser stratégique. Il aura les yeux tournés vers la valeur et les bénéfices. Au cœur de sa mission il va savoir cultiver les opportunités et négocier les changements. Dans une architecture cohérente, intégrant les projets au sein du programme, il fait le lien entre les projets et le développement des bénéfices. Le Manager de Programme et les chefs de projet fonctionnent en équipe et en synergie.

Si au sein de votre entreprise vous rencontrez des sujets tels que :

  • Le développement de nouveaux produits stratégiques pour l’entreprise : Concevoir le produit dans son marché, et traiter de manière globale marketing, développement, financement, versions, déploiement et maintenance…
  • Un programme Recherche et Développement qui va coordonner les différents sujets de recherche
  • Un programme d’évolution des compétences
  • Une conduite du changement au sein de l’organisation, qui combine projets de formation, logiciels, refonte de processus…

Alors c’est un management de programme qu’il vous faut. Les avantages que vous en tirerez :

  • Le programme est conçu pour gérer l’alignement avec les objectifs stratégiques de l’entreprise, les changements du marché et de l’environnement. Il s’inscrit dans une vision, il saura exploiter les opportunités et s’ajuster aux aléas.
  • La gestion des ressources humaines pourra être optimisée, réduira le risque de dispersion, en fonction de la durée, du turn-over et des priorités budgétaires
  • La gestion des interactions entre les projets permettra de réduire les impacts négatifs entre projets en cas de changement et au contraire de se focaliser à développer les opportunités
  • Les bénéfices seront atteints et pérennisés, car ce sera le pilotage et le suivi des bénéfices qui sera à la base de toutes les décisions.

En synthèse, un programme est un regroupement d’un ensemble de projets dont on ne tirerait pas les mêmes bénéfices si ces projets étaient gérés individuellement.

Les bénéfices du programme peuvent être réalisés après l’achèvement du/des projets. La durée d’un programme étant en général plus longue que celle d’un projet, les bénéfices intermédiaires sont mieux pris en compte et exploités au sein d’un programme. La valeur créée ne se perd pas dans les méandres du temps.
Les programmes réussissent quand ils sont alignés avec la stratégie de l’entreprise. La coordination avec le portefeuille de projet et les enjeux stratégiques est un domaine à part entière du management de programme.
Dans la gestion de programme, le programme manager est plus stratégique que tactique : Il travaille en bonne intelligence avec les chefs de projets, eux même en charge de réaliser les livrables de chaque projet. Il s’assure que les projets vont de manière coordonnée fournir l’ensemble des résultats qui amèneront aux bénéfices.